Les films que vous regardez en ce moment^^

Sorties cinés, adaptations TV, c'est par ici que ça se passe!
Avatar de l’utilisateur
garywan
Membre du Staff
Membre du Staff
Messages : 3958
A remercié: 18 fois
A été remercié: 11 fois

20 Août 2018, 12:42  

j'aurais dit que le message de fin s'adresse aux spectateurs, qu'il est hors du film, donc que c'est à nos de se déconnecter de temps en temps de toute technologie, revenir un peu aux sources, aux relations humaines, au réel etc. parce qu'effectivement oui, dans leur monde tout pourri, deux jours par semaine à regarder et jouer dans les ordures ça doit être passionnant pour créer des liens et gagner de l'argent...
et sinon je suis knightwing, c'est un film feelgood, un film fan-service de geek. une histoire simple à suivre et à comprendre. ouais il y a beaucoup de films comme ça, mais peu de blockbusters font fonctionner les neurones (malheureusement) ! mais perso moi ça me va en général, mes neurones fonctionnent au taf, et voir un film c'est principalement pour me divertir, sans trop réfléchir, me laisser guider par la réal. mais bon, avoir un bon vrai scénar c'est cool quand même, ça nécessite d'ailleurs pas forcément de réfléchir, mais d'avoir plein de rebondissements et surtout de surprises. si on prend par exemple un pacific rim, où le premier était ultra cool (combat de robots contre monstre !!), le second aurait dû vraiment corser le scénario même si c'est une suite à peu près logique. c'était pas le cas, déception. pareil pour les transformers, même pas eu le courage de voir les derniers... ou les star wars.
c'est là aussi le piège du "tout public" : faut faire simple pour que des pré-ados de 12 ans pigent le film.
bref, je mes gares. ou m'égare. mégare fox. hi couquine.
May the Force be with You

Trad : Cable, Cosmic Ghost Rider, Daredevil, Immortal Hulk, Infinity Countdown, Star Wars - Poe Dameron, Star Wars - Thrawn, Tony Stark : Iron Man, Weapon X

Avatar de l’utilisateur
Kaez Kaez
Membre du Staff
Membre du Staff
Messages : 159
A remercié: 4 fois
A été remercié: 15 fois

20 Août 2018, 13:25  

knightwing a écrit :Je trouve dur, scénaristiquement parlant le film n'est pas révolutionnaire (et puis il est basé sur un bouquin, donc si tu as un problème avec le pitch de départ c'est surtout à cause de son auteur), mais visuellement je le trouve génial (bon, c'est vrai que le plan final est un peu naze ^^'). Et puis concernant la conclusion et le message que veut faire passer le film, il est simple (pour une histoire simple), pour parler à tout le monde. En gros ce film est un film feel good, faut pas chercher plus loin.

PS: Par contre je suis curieux de savoir à quelles incohérences tu fais références ? (parce que quand j'aime un film j'ai tendance à en occulter inconsciemment ^^')

Ben j'ai pas de problème avec le pitch de départ, au contraire c'est le point fort du bouquin comme du film cette histoire de monde désolé où les gens, désoeuvrés, ne trouve de raison de vivre que dans le virtuel, avec en prime un trip One-Piece pour l'appropriation de l'Oasis. C'est pour ça que j'avais acheté le bouquin et pour ça que j'ai regardé le film. Et au final, si j'avais trouvé le bouquin moyen, sans plus, le film a carrément réussi à me foutre les glandes donc c'est pas à reprocher à l'auteur du livre.

Visuellement, j'ai été conquis par deux scènes :
:
a course et sa redite avec vue du dessous, la séquence Shining
. Pour le reste, j'ai compté à peu près 3134 lens flare (qui nous obligerait presque à regarder ce film avec des lunettes de soleil), des travelling accélérés lors de scène d'action qui permettent d'absolument tout rater de ce qui ce passe, des rotations excessives de caméra pendant 30 secondes sur un même plan pour bien filer la gerbe, des cgi parfois aux fraises (sur l'animation des avatars au hasard) et globalement, une gestion de la lumière au niveau débutant. C'est d'autant plus dommage que la photo est au poil avec un chouette travail sur le rendu du monde réel et que l'Oasis nous permet d'avoir quelques décors magnifiques.

Et le coté feel good du coup je l'ai pas des masses senti. ^^ Quand j'ai commencé, j'étais pépouze sur mon canap, prêt à m'en prendre plein la tronche. Quand le film fut fini, j'étais vénère (et j'ai été faire chier les gens sur le discord, pardon).

Concernant les incohérences :
Faut savoir que je reste plutôt bon client niveau ciné. J'ai adoré Infinity War qui n'est (vraiiiiment) pas exempt d'incohérences et si les défauts d'un film se résument à une poignée de conneries narratives et/ou scénaristiques, je fais globalement l'impasse (merci la suspension consentie de l'incrédulité©). Par contre quand ça se cumule avec pleins d'autres défauts qui ne cesse de me sortir du film, je finis par ne voir que ça.
Pêle-mêle on peut citer dans RP1 : les combinaisons de ressenti intégral que personne ne désactive (puisque c'est possible) quand ils partent faire du fps ou du combat (parce que se prendre une balle fait parti des petits plaisirs de la vie j'imagine), le fait qu'Oasis soit mondial mais que seul les habitant de la ville du héros semble y jouer, toute la scène dans le QG IOI enchaine les grands moments de nawak (c'est normal la prison au sein de la maison mère ? près des bureaux des cadres++ ? sans sécurité ?), le hacking d'EvilBoss en mode TGCM, le discours sur la prudence vis à vis des avatars (qui peuvent ne pas être IRL ce qu'ils prétendent) juste avant de nous montrer que la petite rouquine mignonne du jeu est une petite rouquine mignonne IRL aussi et que le guerrier japonais est IRL un japonais qui fait du kung fu, que parfois les gestes fait dans le jeu se font IRL aussi mais que des fois non, etc, etc


garywan a écrit :j'aurais dit que le message de fin s'adresse aux spectateurs, qu'il est hors du film, donc que c'est à nos de se déconnecter de temps en temps de toute technologie, revenir un peu aux sources, aux relations humaines, au réel etc. parce qu'effectivement oui, dans leur monde tout pourri, deux jours par semaine à regarder et jouer dans les ordures ça doit être passionnant pour créer des liens et gagner de l'argent...

Mouai. Alors ça je vais avoir du mal à valider. Quand tu créés une œuvre, tu intègres ton message à ta création. A la fin d'un comics de Punisher, t'as pas de message dans la marge pour dire aux p'tits enfants que la violence c'est mal ('voyez). A la fin de Matrix, Morphéus vient pas faire la leçon à Néo en lui disant de bien se déco de la Matrice parfois pour venir manger son gruau avec les copains.
Si tu fais une œuvre véhiculant un message, mais que tu conclues en disant exactement le contraire, c'est que tu chies dans la colle. Et quand c'est fait avec la même mentalité que dans RP1, ça correspond à peindre un truc pour remplacer à la fin la couche de verni par une épaisse couche de merde.
Being a bastard works.

Avatar de l’utilisateur
garywan
Membre du Staff
Membre du Staff
Messages : 3958
A remercié: 18 fois
A été remercié: 11 fois

20 Août 2018, 13:52  

je répondrai juste au dernier paragraphe, le reste m'a fait sourire (enfin pas méchamment, juste que j'ai compris ce que tu voulais dire mais c'est la manière de le dire qui m'a fait rigoler ^^)
tu prends pour exemple matric et punisher. deux oeuvres qui ne sont pas du tout grand public. real player one, c'est un film où les trentenaire et + peuvent emmener leurs gosses pour leur montrer "la belle époque". le film est magnifique à voir, donne envie de rejoindre cette oasis car c'est cool on s'amuse toussa toussa, mais à la fin, le petit message ultra contradictoire s'adresse justement à ces petits jeunes : le virtuel c'est cool, mais faut pas oublier de décrocher, la vraie vie même si elle est pas top c'est ce qui est réel. de toute façon s'il n'y a plus de réel (prenons soin de la planète !!), pas de virtuel (ou alors envisageons le scénario de matrix :p)
May the Force be with You

Trad : Cable, Cosmic Ghost Rider, Daredevil, Immortal Hulk, Infinity Countdown, Star Wars - Poe Dameron, Star Wars - Thrawn, Tony Stark : Iron Man, Weapon X

Avatar de l’utilisateur
knightwing
Modérateur
Modérateur
Messages : 2824
A remercié: 12 fois
A été remercié: 36 fois

20 Août 2018, 14:14  

Kaez a écrit :Ben j'ai pas de problème avec le pitch de départ, au contraire c'est le point fort du bouquin comme du film cette histoire de monde désolé où les gens, désoeuvrés, ne trouve de raison de vivre que dans le virtuel, avec en prime un trip One-Piece pour l'appropriation de l'Oasis. C'est pour ça que j'avais acheté le bouquin et pour ça que j'ai regardé le film. Et au final, si j'avais trouvé le bouquin moyen, sans plus, le film a carrément réussi à me foutre les glandes donc c'est pas à reprocher à l'auteur du livre.

Visuellement, j'ai été conquis par deux scènes :
:
a course et sa redite avec vue du dessous, la séquence Shining
. Pour le reste, j'ai compté à peu près 3134 lens flare (qui nous obligerait presque à regarder ce film avec des lunettes de soleil), des travelling accélérés lors de scène d'action qui permettent d'absolument tout rater de ce qui ce passe, des rotations excessives de caméra pendant 30 secondes sur un même plan pour bien filer la gerbe, des cgi parfois aux fraises (sur l'animation des avatars au hasard) et globalement, une gestion de la lumière au niveau débutant. C'est d'autant plus dommage que la photo est au poil avec un chouette travail sur le rendu du monde réel et que l'Oasis nous permet d'avoir quelques décors magnifiques.

Et le coté feel good du coup je l'ai pas des masses senti. ^^ Quand j'ai commencé, j'étais pépouze sur mon canap, prêt à m'en prendre plein la tronche. Quand le film fut fini, j'étais vénère (et j'ai été faire chier les gens sur le discord, pardon).

Concernant les incohérences :
Faut savoir que je reste plutôt bon client niveau ciné. J'ai adoré Infinity War qui n'est (vraiiiiment) pas exempt d'incohérences et si les défauts d'un film se résument à une poignée de conneries narratives et/ou scénaristiques, je fais globalement l'impasse (merci la suspension consentie de l'incrédulité©). Par contre quand ça se cumule avec pleins d'autres défauts qui ne cesse de me sortir du film, je finis par ne voir que ça.
Pêle-mêle on peut citer dans RP1 : les combinaisons de ressenti intégral que personne ne désactive (puisque c'est possible) quand ils partent faire du fps ou du combat (parce que se prendre une balle fait parti des petits plaisirs de la vie j'imagine), le fait qu'Oasis soit mondial mais que seul les habitant de la ville du héros semble y jouer, toute la scène dans le QG IOI enchaine les grands moments de nawak (c'est normal la prison au sein de la maison mère ? près des bureaux des cadres++ ? sans sécurité ?), le hacking d'EvilBoss en mode TGCM, le discours sur la prudence vis à vis des avatars (qui peuvent ne pas être IRL ce qu'ils prétendent) juste avant de nous montrer que la petite rouquine mignonne du jeu est une petite rouquine mignonne IRL aussi et que le guerrier japonais est IRL un japonais qui fait du kung fu, que parfois les gestes fait dans le jeu se font IRL aussi mais que des fois non, etc, etc


garywan a écrit :j'aurais dit que le message de fin s'adresse aux spectateurs, qu'il est hors du film, donc que c'est à nos de se déconnecter de temps en temps de toute technologie, revenir un peu aux sources, aux relations humaines, au réel etc. parce qu'effectivement oui, dans leur monde tout pourri, deux jours par semaine à regarder et jouer dans les ordures ça doit être passionnant pour créer des liens et gagner de l'argent...

Mouai. Alors ça je vais avoir du mal à valider. Quand tu créés une œuvre, tu intègres ton message à ta création. A la fin d'un comics de Punisher, t'as pas de message dans la marge pour dire aux p'tits enfants que la violence c'est mal ('voyez). A la fin de Matrix, Morphéus vient pas faire la leçon à Néo en lui disant de bien se déco de la Matrice parfois pour venir manger son gruau avec les copains.
Si tu fais une œuvre véhiculant un message, mais que tu conclues en disant exactement le contraire, c'est que tu chies dans la colle. Et quand c'est fait avec la même mentalité que dans RP1, ça correspond à peindre un truc pour remplacer à la fin la couche de verni par une épaisse couche de merde.


La dernière incohérence dont tu parles je l'avais remarqué, le reste pas vraiment, et j'ai l'impression que tu étais déter dès le départ à trouver la moindre incohérence, parce que les autres il n'y a qu'en arrivant pas à s'impliquer dans le film que tu peux les voir (limite les chercher carrément ^^').
Mais en fait je crois que tu as le même problème avec Ready Player One que j'ai eu avec Avatar, on te l'a survendu et du coup tu as été déçu. Dans ce genre de situation on dirait que le moindre défaut d'un film est multiplié par 10, c'est bizarre mais je peux comprendre
"Ladies, gentlemen, you've eaten well. You've eaten Gotham's wealth. Its spirit. But your feast is nearly over. From this moment on... none of you are safe." Batman, Batman: Year One

Avatar de l’utilisateur
garywan
Membre du Staff
Membre du Staff
Messages : 3958
A remercié: 18 fois
A été remercié: 11 fois

20 Août 2018, 16:09  

c'est pas bizarre non, on te vend un gros truc, tu t'attends à un truc de malade, au final c'est un truc sympa et regardable, tu tombes de haut :) ça me le faisait souvent, du coup maintenant finies les teaser/BA/avis internet ou de proches. je vois le film avec mon avis et c'est tout.
May the Force be with You

Trad : Cable, Cosmic Ghost Rider, Daredevil, Immortal Hulk, Infinity Countdown, Star Wars - Poe Dameron, Star Wars - Thrawn, Tony Stark : Iron Man, Weapon X

Avatar de l’utilisateur
knightwing
Modérateur
Modérateur
Messages : 2824
A remercié: 12 fois
A été remercié: 36 fois

20 Août 2018, 17:00  

garywan a écrit :c'est pas bizarre non, on te vend un gros truc, tu t'attends à un truc de malade, au final c'est un truc sympa et regardable, tu tombes de haut :) ça me le faisait souvent, du coup maintenant finies les teaser/BA/avis internet ou de proches. je vois le film avec mon avis et c'est tout.


Quand je disais c'est bizarre, c'est simplement pour le fait que le moindre défaut prenne énormément d'importance dans ces cas là, sinon ouais c'est un peu normal que, quand on te survend un film, tu sois déçu
"Ladies, gentlemen, you've eaten well. You've eaten Gotham's wealth. Its spirit. But your feast is nearly over. From this moment on... none of you are safe." Batman, Batman: Year One

Avatar de l’utilisateur
zebulon
Humain
Messages : 128
A remercié: 1 fois
A été remercié: 6 fois
Contact :

27 Août 2018, 16:43  

Suis d'accord avec le Chevalier Mouillé : c'est de la pop-culture des années 80 que seul les plus de 50 ans peuvent comprendre :P :mrgreen: :P
Zeb'... pour les Z'intimes...
Image

  •   Information
  • Qui est en ligne ?

    Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité