Spidey 1 à 3

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 2962
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 105 fois
A été remercié: 20 fois

Spidey 1 à 3

Messagepar Badb » 13 Mars 2016, 00:51

Spidey 1 à 3


Image


Marvel a parfois des idées curieuses . Comme par exemple lancé un titre entièrement dédié à Spider-Man , tout ce qu'il y a de plus classique ( voleurs de banques , bully à l'école ) alors que la maison des Idées revendique le " All New All Different " . Car ce nouveau titre n'est pas mauvais . Il est juste terriblement classique . Avec des histoires dignes de l'année 1984 . Mais réactualisé pour 2016 . Avec les réseaux sociaux , les tablettes et tout le toutim . Mais si on fait abstraction de ça , on jurerait lire une bande dessinée des années 80 avec des idées de l'époque . Comme par exemple , spoil , l'Homme de sable qui craint l'eau , le Dr Otavio électrocuté parce que ces tentacules entrent en contact avec de l'électricité , Peter Parker ,le frèle génie de la fac qui doit donner des cours à la chaudière qui fait baver tous les garçons de l'école . On se croirait revenu trente à quarante ans en arrière . Bon c'est pas désagréable à côté de tout ce que pond Marvel concernant le héros . Essentiellement des aventures extraordinaires , au point d'en avoir perdu le réalisme des débuts . Ainsi on peut tantôt le retrouver parmi les Avengers , tantôt parmi les fantastique ( oOops Future Fondation ) , faisant perdre à notre héros à huit pattes toute sa singularité et son unicité .
De ce point de vue c'est assez réussi . Car si tout le monde connait les origines de Parker , elles sont rappelées ici , sans redondance et sans ennuyer le lecteur avec des fragments du passé de Peter pratiquement devenu des clichés ( comme par exemple cette fameuse phrase d'Oncle Ben " Un grand pouvoir implique de grandes responsabilité " , ou la scène du meurtre du tonton ). Les scènes d'action sont plaisantes même si un énorme problème subsiste , à mon avis . Je veux bien croire qu'il y a trente ou quarante ans , personne ne devinait le " subterfuge " du super-héros qui se change aux toilettes ou dans une cabine téléphonique mais on est en 2016 , les gars . A l'époque des réseaux sociaux , des écrans omniprésents , de weekylix et compagnie , difficile de croire qu'un adolescent arrive à dissimuler son identité secrète aux yeux du monde entier .
Je trouve aussi qu'on passe trop vite à des méchants de grosse envergure . Au début , ça m'a fait sourire de voire Parker arrêter Bunny , la cambrioleuse de banque . J'ai trouvé ça amusant . Mais en seulement trois numéros , notre héros a vaincu le Dr Octopuce , l'Homme de sable et le lézard géant dont j'ai oublié le nom . Et accrochez vous . Parce que ça continue de monter. Au quatrième numéro , il affronte le Dr Fatalis . Vivement le numéro douze où il affronte le Tribunal Vivant . Oui , je sais . Je suis de mauvaise foi . Mais n'est-ce pas ma marque de fabrique , après tout ?
Ce qui est d'autant plus génant , ce n'est pas la facilité toute relative avec laquelle il défait ces adversaires , c'est qu'il le fait en un numéro . On nous a gavé avec l'intelligence supérieure d'Otto pendants de deux ans ,il n'a pas tenu deux numéros...
Parker fait sa première rencontre avec Sandman . Et bam ! Première rencontre . Première victoire . Mëme dans le film ils n'ont pas oser . Quand au lézard , ces origines nous sont expédiées vites fait , mal fait . Tellement vite qu'on a du mal à éprouver une quelconque empathie ou compassion pour le personnage . Et arriver là , je me pose une question . Quel est réellement le but de cette " nouvelle " série ? Y en a-t-il seulement un ?
Au début je me suis dit c'est un nouveau départ . Les auteurs ont zappés les origines de Parker car elles sont trop connues et que les refaire en intégralité ennuyerait profondément le lectorat . Sauf que là , ils passent tout à la trappe . Et en vitesse accéléré en plus . Les saligauds . Trois grands méchant en seulement trois numéro . Une aberration . Impossible avec un tel rythme de détailler , efficacement , les confrontations intellectuelles et physiques avec le héros . Car , oui , j'aurai bien aimé mesuré l'intellect d'Otto et Parker à ce stade de leur développement . Mais non . On ne nous en laisse pas le temps .
Je trouve que ce nouveau titre n'assume pas son côté ' Rétro ' jusqu'au bout . Il n'y a aucun suspens . D'ailleurs on le voit quand le Bouffon Vert apparait dans le reflet de son alter ego . On dirait une course contre la montre . Les auteurs essayant de faire défiler le plus possible de super-vilains dans cette série en un minimum de numéros . Si la qualité ne s'en ressent pas forcément - la plupart des lecteurs connaissent les identités et savent parfaitement qui est qui - le suspens est totalement inexistant . Que ce soit sur le secret des identités ou sur le déroulement des évènements eux-même . En effet , la série se voulant classique elle nous montre Peter à l'école , Peter à la maison , Peter en Spider-Man sauvant la veuve à l'orphelin . Sauf que les évènements " classiques " des comics d'il y a une trentaine d'année sont difficilement envisageable en 2016 . Si votre fils à l'école à l'habitude de se faire mettre la tête dans la cuvette des WC par ces petits camarades ( un charmant jeu je vous le concède ) , et qu'il a une force surhumaine , il est peu probable , pour en pas dire impossible , qu'il se laisse humilier de la sorte . Sans aller jusqu'à faire une démonstration de force , il ne se laissera sûrement pas faire et emmener dans les cabinets. Ou encore , avec les réseaux sociaux , l'un de ces geôliers finira par se faire dénoncer s'il ne dit rien . En tout cas , il est impossible qu'une telle situation s'installe pour devenir son " quotidien ".
Quand au fait que Peter trouve du travail , ça fait rêver . Et on voit que là , c'est vraiment un comics d'un autre temps . D'une , parce qu'aujourd'hui , on ne fait plus travailler les enfants . Et de deux , parce qu'on ne trouve pas ( plus ? ) du travail aussi facilement à notre époque en vendant des photos , fussent elle de qualité . Personne ne se demande comment un gamin parvient à avoir ces photos ?
A notre époque pleine de paparazzis , l'identité de Parker ne ferait pas long feu selon moi .
Visuellement , l'adaptation " à notre temps " est réussi .Par contre l'histoire et la manière dont SPider-Man rencontre ces grands adversaires est incongrue . Otto tombe du ciel littéralement pendant une sortie scolaire . Sandman attend patiemment que l'araignée se jette " dans sa toile " ( gros traquenard bien ficelé , il manquait juste le panneau lumineux avec marqué " Piège " écrit dessus ) .
Pour ce qui est du Dr Connor , sa transformation en lézard géant a visiblement diminuer ces capacités mentales puisqu'il a oublié de faire installer une porte à son laboratoire secret. C'est ballot , avec tous ces œufs qu'il cherche à protéger....

Note : 10,5 / 20
Commentaires : Clairement pas la série qui va révolutionner le comics . Même si ça fait plaisir de lire du " classique " de temps à autre . Le gros défaut de cette série , c'est l'absence totale de suspens et la vitesse à laquelle les méchants sont expédiés . Une série sans prétention , heureusement . Elle aurait valu un bon 13/20... En 1984 .
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:

Revenir vers « Les Reviews »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité