Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 3139
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 44 fois
A été remercié: 11 fois

Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar Badb » 27 Avr 2016, 12:25

Constantine : The Hellblazer 1 à 4


Image



La série à ne pas mettre entre toutes les mains . Dépressif et suicidaire s'abstenir . Cette série occulte nous plonge dans l'antre de la folie humaine , les ténèbres , et le paranormal ( les phénomènes sur-naturels que la science n'est pour l'instant pas en mesure d'expliquée ) .
Le héros est un salaud . Ces " amis " sont des revenants décédés par sa faute qui tentent de le hanter . Manque de bol ils ont besoin de son aide . Autant vous dire que cette série n'a rien de folichon . Les graphismes sont assez singuliers . Singuliers et sanguignolants . La série flirte gaiement avec le morbide et le sadisme . Rien de péjoratif dans mes propos . Simplement ce n'est pas de la Magie féerique que nous propose ici DC mais de la Magie " underground " . Sale et souterraine donc . Ce qui n'en fait pas du tout une mauvaise série . Au contraire. Ça accentue le coté adulte de la série. Le titre s'adresse à un public mature , qui sait où il met les pieds . Constantine est une ordure . Expert dans son domaine mais incroyablement pas doué dans les relations humaines à long terme ( particulièrement avec le sexe opposé ) . Il possède des aptitudes incroyables pour faire de la Magie sauf qu'à la différence de Dr Strange ( Marvel ) il se comporte comme un Junkie qui ne peut pas se passer de pratiquer la discipline . Car oui , disons le tout net . Dans cette série la Magie est présenté comme telle . Une drogue . Les nombreux clin d'œil sont facilement repérables même pour un néophyte . S'il ne fallait qu'un seul mot pour résumé cette série ? Glauque . Après j'insiste encore , ce terme n'a rien de péjoratif car c'est bel et bien l'effet recherché . Pari tenu donc . Cependant il est clair que ça ne s'adresse pas à tout public . John fait sans remords l'amour avec des démon(e)s . Il boit . Et c'est pas du champomy . Il fume . Il vole . Il tente même le suicide en invoquant une créature qui pourrait nuire à tous les habitants de la terre . Et il s'en fout . Car Constantine n'est pas quelqu'un d'altruiste . C'est même exactement le contraire . Son passe-termps favori consiste à rouler les autres - humains ou pas - dans la farine . En conséquence il finit toujours seul avec le goût amère de la victoire . Mais comme il est dépendant de la Magie , cela ne l'empêche pas de recommencer. Avec un cynisme appuyé .
Si vous avez lu précédemment Justice League Dark ou la série Constantine , sachez que le ton ici est différent et les dessins moins tape à l'œil . Les effets de lumière sont moins présents . Les affrontements magiques moins spectaculaires . La série plus sombre . Le protagoniste a moins de classe . Vous voila prévenu . Ce n'est d'ailleurs pas une série où les gentils affrontent les méchants . Plutôt une cartographie du monde obscur et malsain dans lequel baigne le protagoniste principal . Son monde intérieur et extérieur . Ce qui est assez intéressant , je dois dire . Cependant ça reste assez spécial . Si les images ne sont pas crues malgré les apparences ( la série démarre fort avec John couvert de sang des pieds à la tête ) certaines scènes ont de quoi choqué. Pour ma part voir John Constantine en pleine cavalcade avec un démon , puis l'aider à vaincre un autre démon avant de renvoyer les deux en enfer m'a fait tiquer . En effet , ça montre juste une chose : les démons ont une parole ( un sens de l'honneur , un accord tacite , appelez ça comme vous voulez ) John n'en a aucune . A se demander si ce n'est pas lui le plus maléfique dans cette histoire . A entrainer les lecteurs lentement mais sûrement sur une voie immorale et ouvertement malsaine . Car j'ai oublié de le préciser mais chaque numéro vous accueille sur un ton narrateur professoral , une voix-off qui n'est autre que celle de John . C'est donc en tant qu'instructeur qu'il vous ouvre les portes de son monde . Pourtant on découvre très vite qu'il n'a aucune morale , ce qui pose problème sur l'aspect moral de la série . Le narrateur / instructeur étant dépourvu de moralité , le lecteur risque d'y perdre la sienne à lire les mésaventures glauques de ce professeur discutable . Certain(s) rétorqueront à juste titre que DC fait bien des séries oùs les personnages principaux sont clairement des méchants . Red Lanterns ( les premiers numéros tout du moins ) , Sinestro , Red Skull chez Marvel... Cependant la méchanceté du ou des personnages est clairement affiché dès la couverture . Et il faut être le dernier des idiots pour voir en Atrocitus un bon samaritain . Avec la série Hellblazer , c'est plus pernicieux . On ne sait pas vraiment qui est bon qui ne l'est pas . C'est une sorte de bouillie grisâtre intrigante . Pas du tout indigeste .Au contraire . Ce qui est plus gênant , c'est qu'à la fin on ne sait pas non plus si Constantine a gagné ou pas . Certes il renvoie les démons chez eux . Mais il a la quasi certitude qu'il les reverra plus tard et que John leur paiera le prix fort . Certes il parvient à retrouver l'auteur des meurtres , mais au final il ne le stoppe pas et semble vouloir s'en servir pour mettre fin à ces propres jours . Visiblement la " créature " ne semble pas vouloir en finir avec lui non plus . C'est assez déconcertant . Le titre est bon . Il ne vous promet rien . Mais ne vous donne rien non plus . Pas de combats spectaculaires . Pas de réflexions après avoir finit la lecture . Juste une cartographie de l'univers de Constantine . Un univers malsain et flou où rien n'est tangible et fixe , à part une seule chose : John Constantine est un salaud .

Note : A+
Commentaire : Une série mature et glauque . Il faut aimer le genre . Il faut aimer détester le personnage pour ne pas l'aduler et tomber dans le panneau de ces amis qui se sont fait avoir . Car John est un expert en Magie dont le charisme est indéniable mais une véritable pourriture en ce qui concerne les relations avec les autres ( humains et non humains ). Son comportement malsain pourrait donner de mauvaises idées aux plus jeunes au niveau de l'attitude .
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:

Avatar de l’utilisateur
thez
Humain
Messages : 108
Inscription : 12 Mai 2014, 20:57

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar thez » 27 Avr 2016, 19:45

On est entre le Constantine de New52 et le Hellblazer de Dark Horse. Mais je suis content de retrouver son côté salopard désabusé. :)

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 3139
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 44 fois
A été remercié: 11 fois

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar Badb » 27 Avr 2016, 21:16

Merci de me donner ton opinion ton message m'a fait plaisir.
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:

Avatar de l’utilisateur
thez
Humain
Messages : 108
Inscription : 12 Mai 2014, 20:57

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar thez » 27 Avr 2016, 22:35

Merci beaucoup. Tu as lu les Hellblazer ?

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 3139
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 44 fois
A été remercié: 11 fois

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar Badb » 27 Avr 2016, 22:37

Non . pas que je me souvienne .
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:

Avatar de l’utilisateur
thez
Humain
Messages : 108
Inscription : 12 Mai 2014, 20:57

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar thez » 27 Avr 2016, 22:41

Alors, la série Hellblazer était publié par Dark Horse, c'est là qu'est né Constantine (en fait non, Constantine est né dans le Swamp Thing d'Alan Moore, mais bref). Des récits très noirs, très glauques, qui font vraiment peur parfois. En arrivant dans l'univers Dc des new52, le personnage avait été vachement adoucit pour correspondre au public visé. Je suis cotent de le voir retourné un peu du côté obscure :)

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 3139
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 44 fois
A été remercié: 11 fois

Re: Constantine : The Hellblazer 1 à 4

Messagepar Badb » 27 Avr 2016, 22:45

je pense qu'à l'époque où s'est sorti je n'était pas intéressé par ce genre de lecture . ce qui n'est plus le cas aujourd'hui . je préfère le suggéré au démonstratif .
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:


Revenir vers « Les Reviews de Badb »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités