C3P0 première issue

Avatar de l’utilisateur
Badb
Méta-Humain
Messages : 3139
Inscription : 12 Mai 2014, 21:07
A remercié: 44 fois
A été remercié: 12 fois

C3P0 première issue

Messagepar Badb » 05 Mai 2016, 14:17

C3PO numéro uno :)
Image


Je ne suis pas fan de Star Wars . Ne me jetez pas la pierre .
Ces histoires complexes ne m'ont jamais particulièrement attirées. Je préfère un bon comics de super-héros Old School bien kitsch . Avec des références has been que les moins de trente ans ne peuvent pas connaitre . Malgré tout , en découvrant ce premier opus , j'entendais la voix française de C3PO en lisant les bulles de ce personnage. Preuve s'il en fallait que Star Wars a marqué plusieurs génération . Fan ou pas fan .
En entendant cette voix lors de ma lecture , j'ai eût le sentiment de retomber en enfance . Car soyions honnête , à moins que je ne sois habité par l'esprit de C3PO , c'est mon propre cerveau ( ne riez pas ) qui produit cette voix. Les premières pages furent donc fort agréable . En effet , je ré-entendais une voix de mon lointain passé que je n'avais pas ré-entendu depuis lors . C'est un peu comme retrouver une vieille tata que vous n'avez pas vu depuis trente ans . Le plaisir de la revoir ( et de l'entendre ) est agréable , en grande partie car sa seule vue vous ramène des décennies en arrière . Le problème c'est qu'une fois la nostalgie ( et les bons souvenirs ) disparu(s) un terrible constat s'impose à vous . Le temps a passé . Vous n'êtes plus l'enfant que vous étiez et le contexte a bien évolué en trente années.
:desperate:
A moins d'être un fan absolu de Star Wars ou / et du personnage de C3PO le début de la lecture est difficile si on fait abstraction du sentiment de nostalgie évoqué plus haut . Les expressions faciales des personnages sont inexistantes . Les protagonistes ont la souplesse d'un manche à balai . Ils se posent de profondes questions existentielles . De l'anthropomorphie à l'état pur . La machine peut-elle ressentir une émotion ( humaine ) ? Voilà une question centrale à laquelle tente de répondre ce premier numéro . C'était très tendance il y a trente ans . Aujourd'hui beaucoup moins . A la limite je m'en fous complètement . Notre race n'est déjà pas capable de prendre soin et d'être attentive aux autres espèces organiques ( animale et végétale ) , alors si en plus il faut commencer à se remettre en question par rapport à tout ce qui est technologique... Bien sûr C3PO est un " bon gars ". Il sympathise avec l'ennemi car ils ont un objectif commun : survivre . Leurs amitié est même touchante . Et ce bras dont je vous laisse le soin de découvrir l'origine peut laisser sous entendre que C3PO ressent des émotions " humaines " . Sauf que tout ceci n'est rien de plus qu'une projection humaine . Faite par l'humain . Pour l'humain . Quand le vaisseau s'écrase - en début d'issue - personne ne le pleure . Ni C3PO ni ces homologues cybernétiques . Ils ne l'enterre même pas . Pourtant " leurs ADN " est plus proches du vaisseau que du nôtre . Mais ils n'avaient pas l'air particulièrement affectés par son décès . Normal . Vu que pour eux /elles ( C3PO et tous les autres personnages de ce numéro sont assexués ) le vaisseau n'était rien de plus qu'un outil / un moyen de locomotion .
Vous avez ressenti quelque chose quand le nouveau meilleur ami de C3PO a fondu sous la pluie d'acide ? Quand il a récupéré son membre ? Pourtant au moment où ce pauvre vaisseau se crashe au tout début , il y a fort à parier que vous n'avez rien ressenti. Normal il n'a pas une forme humaine .
Cette manie d'humaniser des " choses " qui n'en sont pas ne m'exaspère pas : elle me laisse de marbre . Soyiez honnêtes . Si personne ne connaissait Star Wars ni C3PO , ce premier numéro aurait réellement éveiller votre intérêt ? Des personnages , raides comme des piquets , assexués , sans aucune expressions sur le visage... Avec un thème maints et maints fois usité... Pas de scènes d'action mémorable. Mettre du pathos sur des personnages qui n'expriment aucune émotion visuellement , c'est osé . Mais c'est aussi le meilleur moyen d'aller dans le mur . Après chacun(e) sa sensibilité .
Pour ma part je n'ai pas plongé . Tout comme je n'ai pas plongé dans le dernier Terminator avec Schwarzy. Ça fait plus de vingt ans qu'il essaie désespérément d'insuffler une âme à un robot conçu pour tuer . C'est très drôle et les effets spéciaux sont extrêmement bien réalisés mais l'idée ne m'a toujours pas convaincu . Autant Victor de la Justice League ( ou Robocop ) peuvent me faire douter , vaciller sur le sujet . Car , après tout , ils étaient humains " à la base " . Donc en partant de cellules humaines , il est possible de retrouver une once d'humanité à l'arrivée . Autant C3PO et R2D2 et même Terminator ( qui n'a des cellules humaines que sur la partie externe je précise pour mes éventuels détracteurs et pas de cellules humaines de cerveau ou de cœur ) ne peuvent pas , à mes yeux , acquérir cette " humanité " à partir d'élément non-humains ( circuits , processeurs , carte graphiques ) .
Si une telle chose était possible alors le chemin inverse devrait être aussi faisable . Pourtant personne n'a eût l'idée saugrenue d'obtenir un organisme humain avec une " âme " cybernétique ou comprenant parfaitement les machines , en partant de cellules 100% humaines . Il existe bien des exemple de héros contrôlant les machines ( notamment chez Marvel mais ce n'est pas de la communication et en plus ce n'est pas un humain mais un mutant ;) ).
Note : A ( si vous êtes fan du personnage ou de la saga Star Wars ) / C+ ( si vous ne l'êtes pas )
Commentaires : Des personnages raides , sans expressions faciales , assexués qui veulent nous faire croire qu'ils ressentent des émotions . Si vous voulez savoir ce que j'ai ressenti , relisez ce numéro en imaginant que tous les personnages sont des voitures .
:cheer2: Nice to see you...Again. :cheer2:

Revenir vers « Les Reviews de Badb »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité